pierre.pelot@orange.fr

© Pierre Pelot

Pierre Pelot

Née comme moi  dans cette vallée étroitement serrée par des hauteurs rondes et fatiguées, le meilleur endroit pour s’enfuir, la rivière est à son jeune âge, fragile, qui se glisse entre les bosses et les versants, musarde, sans hâte. Le cul sur mon talus, protégé par les montagnes assises comme de grands chiens tranquilles. Ce pays est celui des histoires avec lesquelles se construisent les vies des êtres humains. Je me suis inventé là pour en dire certaines. Avec des mots écrits ou des couleurs, les écrire ou les peindre.

 

Etre écrivain, ou peintre, c’est se malhabituer de soi en espérant savoir mieux s’admettre, en ce qu’on donne à lire ou à voir. C’est se creuser jour après jour, se perdre à force de vouloir se présenter de la seule manière qu’on sache faire, au mieux, pour vivre forcé avec les autres sans trop les embêter.

 

C’est être un hors-la-loi qu’on ne traque pas, pour la capture de qui nulle récompense n’est offerte, nul avis de recherche placardé sur les murs. Caché parmi la foule du monde et qui n’en finit pas de s’enfuir, survivant, ici et ailleurs.

- -- -

Carte d’identité :

 

Nom et prénom : Pelot Pierre, Né en novembre 1945. Ecrivain, scénariste, de quelques 200 romans et écrits divers ( théâtre, nouvelles, radio, etc…) Peintre de moins de toiles, dessins, pastels … Biblio et toutes ces sortes de choses : https://www.pierrepelot.fr/pierre_pelot_la_taniere/bibliographie.html ( Les œuvres figurant dans cette galerie, marquées *V, sont indisponibles - vendues )